La technologie duplicopieur est une nouvelle méthode d’impression vraiment révolutionnaire. Elle surpasse de loin les meilleures imprimantes actuelles tant en vitesse d’impression qu’en nombre de copie. Que ce soit en monochromie ou en couleur, graphique ou texte, cette nouvelle technique offre un résultat fiable et performant. Comment marche ce système et qu’a-t-il de plus qu’un autre ? Zoom sur la question dans ce petit guide informatif.

Duplicopieur, qu’est-ce que c’est au juste ?

Au juste, c’est un procédé d’impression caractérisé par un ou plusieurs tambours d’encre qui viennent s’appliquer sur un master (une sorte de matrice numérisée contenant les données à reproduire ou à recopier). Un duplicopieur capte les données à reproduire via un ordinateur ou à partir d’un document original en papier. La machine va ensuite numériser les données reçues et va créer un master qui s’enroule autour du tambour du duplicopieur. Ce master Riso est alors perforé aux endroits où il y a des données gravées dessus, et l’encre ne s’appliquera qu’en ces trous et termine l’impression des données en mémoire.

Dès que les données en mémoire changent, le master créé va changer lui aussi et la machine passe à une nouvelle page du document numérisé ou mis en mémoire. À l’aide de ses tambours d’impression, le duplicopieur Riso est capable de produire jusqu’à 185 pages/min, laissant derrière lui les meilleures machines conventionnelles !

Un procédé innovant et économique

Contrairement aux autres imprimantes modernes fonctionnant au laser, un risographe n’utilise pas de toner pour faire une impression. C’est un grand avantage qui permet de gagner du temps et de l’énergie pendant la phase d’impression. Il n’a pas besoin de source de chaleur pour fixer l’encre sur le papier, dès l’allumage de la machine, celle-ci est prête à l’emploi. Un autre atout non négligeable pour ces appareils est la réduction des procédures utilisées pour imprimer. Un risographe met en jeu moins de pièces mécaniques et électroniques que les autres appareils ayant la même fonction. C’est ce qui fait sa force, plus le nombre d’interventions diminue, plus le système d’impression gagne en vitesse d’exécution.

La demande énergétique pour imprimer les documents est donc quasiment nulle, il n’y a pas de dégagement de gaz (ozone ou de carbone) pour un environnement sain et propre. L’encre utilisée est spécialement créée pour un master Riso, légère et fluide et est moins coûteuse que la plupart des encres traditionnelles.

Une technique éprouvée pour sa compétitivité

Véritable pionnier dans l’industrie de l’impression numérique à grande vitesse, un risographe est une machine très compétitive à tous les points de vue. En consommation d’énergie, en respect de l’environnement, en vitesse d’impression et en coût d’impression par page, elle laisse loin derrière elle toutes les autres imprimantes concurrentielles. Que ce soit en mode couleur ou en monochromie, nulle n’a pu égaler ses performances. Il n’y a pas de doute, la technologie Riso est promue à un bel avenir devant elle, et ne demande qu’à progresser afin d’être plus compétitive encore ! Les constructeurs s’efforcent par tous les moyens d’innover encore le système pour mieux répondre aux attentes des utilisateurs.

https://www.numericulture.org/wp-content/uploads/2018/01/risographe.jpghttps://www.numericulture.org/wp-content/uploads/2018/01/risographe-53x53.jpggrootMatérielsLa technologie duplicopieur est une nouvelle méthode d’impression vraiment révolutionnaire. Elle surpasse de loin les meilleures imprimantes actuelles tant en vitesse d’impression qu’en nombre de copie. Que ce soit en monochromie ou en couleur, graphique ou texte, cette nouvelle technique offre un résultat fiable et performant. Comment marche ce...La culture numérique à portée de clic !